Maroquinier


Formation en apprentissage - Bois, métal, artisanat et patrimoine

Description du métier :

Le maroquinier, dans son atelier, dessine un prototype d’objet (porte-feuille, sac à main, ceinture...) et procède ensuite à la coupe du cuir ou de la peau (vache, porc, chèvre, serpent ou… crocodile). Du choix du matériau aux finitions, en passant par la découpe et l’assemblage, il maîtrise l’ensemble du processus de fabrication.

Pour découper les peaux à la main, il manie le couteau à parer et le couteau de pelletier. Pour l’assemblage, le maroquinier pratique la couture à la main ou à la machine.

Il utilise différentes techniques : rivetage, soudage, piquage. S’il pique à la main, il se sert d’une alêne traditionnelle. Certaines opérations peuvent être automatisées avec une presse hydraulique, des ciseaux électriques pour la coupe, une machine à refendre.

L’étape finale consiste à poser les accessoires : fermoirs, boucles, pressions… Artisan ou ouvrier maroquinier, il veille à avoir le moins de chutes possibles pour une rentabilisation maximale des peaux.

 

Organisation de la formation :
L'alternance allie cours théoriques dans un centre de formation et formation pratique en entreprise. Nous vous proposons de vous former dans ce métier en concluant un contrat d'alternance avec une entreprise (3 ou 4 jours/semaine) et en suivant des cours dans un centre de formation (1 ou 2 jours/semaine).

Organisation

Durée : 3 années.
Horaire : les cours sont organisés en journée.
Début : septembre.
Date limite des inscriptions : cette formation répond à l'obligation scolaire et peut commencer à tout moment de l'année.

Pratique en entreprise via un contrat d'alternance :
vous devez trouver un patron formateur qui accepte de vous engager sous contrat d'alternance. Le délégué à la tutelle est l'intermédiaire indispensable à la conclusion du contrat d'alternance. Il veille au bon déroulement de la formation pratique en entreprise et s'assure du respect de la réglementation. N'hésitez pas à le contacter pour une information ou un conseil. Cette formule en alternance (cours + pratique professionnelle au quotidien) est rémunérée et aboutit souvent à l'engagement de l’apprenti(e) au sein de l’entreprise qui l'a accueilli(e).

Les cours de connaissances professionnelles ne sont pas organisés, le patron formateur assure la formation pratique et
théorique.
Conditions d'admission :

Vous devez avoir :

  • atteint l’âge de 18 ans;
  • fréquenté au moins deux années dans le premier degré de l'enseignement secondaire.
Programme de cours :
---
A terme, je serai capable de... :
---
Aptitudes :
  • Appréhender les formes et les volumes dans l’espace
  • Faire preuve d’habileté gestuelle et de dextérité
  • Posséder une bonne acuité visuelle
  • Posséder un sens artistique développé
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Supporter la position debout
  • Travailler dans une atmosphère poussiéreuse et parfois bruyante
Débouchés métier :
L’artisan exerce dans son atelier qui lui sert souvent de lieu de vente de sa production.
Certifications :
A l'issue de l'apprentissage, l'apprenti obtient un certificat d'apprentissage homologué par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui permet, entre autres, d'accéder à la formation de chef d'entreprise. Ce titre donne l'accès à la profession (volet professionnel) pour les métiers protégés.
Plus d'infos ?

Déléguée à la tutelle : Soumailla SRIFI - Tél 02/370.60.51
Assistant : Nathalie KEMPENAERS - Tél 02/370.60.46
mail :  sfpme23@spfb.brussels